S'identifier Espace Presse Blog/Actualités
www.extrao.fr ; tel. 0977 400 585 ; contact@extrao.fr
prix valables à la date d'impression (15/11/18) susceptibles de variation sans préavis
Vétérinaire et biorésonance - témoignages complets
06/11/14

Témoignages de praticiens sur le RAH VET

Maya POUSSIERE-POTIN, Var - chevaux : Voici en quelques cas ce que la Biorésonance et en particulier le PS 10 m'a apporté dans mes traitements et ce que cette technique de soins a fait comme « miracle ». Il me semble évident aujourd'hui d'inclure la Biorésonance dans mes soins ostéopathiques équins et j'aurais l'impression de « passer à côté de quelque chose », de ne traiter qu'une partie du problème si je ne l'utilisais pas. Il est en effet extrêmement rare qu'un animal que je vois en soins ait besoin uniquement d'un traitement structurel : dans plus de 90% des cas, la biorésonance s'impose pour compléter le soin. Voire, dans certains cas, comme le premier cité ci dessous, la Biorésonance seule est nécessaire.
  • Appelée par la propriétaire d'un cheval (que je soigne régulièrement en Structurel et Biorésonance) pour des allures irrégulières, donc cheval pas vraiment boiteux mais « pas carré ».
    Mon diagnostic : 2ème cervicale supérieure (ce qui n'explique pas les allures défectueuses) et surtout digestif bloqué (colon et caecum) ce qui à mon sens provoque une restriction des allures (contraction générale du cheval et douleur). La propriétaire s'étonne qu'il n'y ait rien d'autre de bloqué en structurel mais me fait confiance.
    Soins effectués : Déblocage de la Cervicale et digestif par la technique chiropratique KST (avec l'Arthrostim) ; Soin en Biorésonance PS10 RAH VET : Physiologique = Cellule et tissu ; Pathologique = Amélioration du système immunitaire, Inflammation ganglionnaire (système lymphatique), Trouble de la circulation artérielle, Foie (hépatite), Pancréas (trouble de sécrétion exocrine Et une vitalisation (01.00). Préconisations : 2 jours de repos. Pas de complément ou traitement additionnel
    Nouvelles de la propriétaire dés le lendemain : Le cheval marche beaucoup mieux.  3ème jour : Premier jour où la propriétaire remonte le cheval = Nickel.
  • Appel d'une propriétaire d'un chat que je n'ai jamais soigné. 
  • Problématique : Castration le 06.10.2009 ; autre Chat de la famille mort  en oct.2011. 1ere crise de cystite le 27.12.2011 => Consultation. Puis crises en 2013 : Janvier- Mars- Juin_ Aout- Sept- Nov- Dec. En 2014 : Janvier hospitalisation 1 jr + 4D sonde urinaire. Alimentation humide poulet- poisson- légumes . Traitement ponctuel Meloxidyl + Spamogepinol. Muqueuse vessie génère trop de dépot. Préconisation vétérinaire : Opération = Ablation du pénis qui présente des bouchons 
  • Mon diagnostic : 
  • Pas de problème structurel. 
  • Beaucoup d'émotionnel à traiter (par rapport au chat mort et par rapport à sa propriétaire qui le suit dès qu'il va dans sa litière pour vérifier qu'il urine, ne le laisse plus sortir à l'extérieur par peur qu'il se fasse écraser comme l'autre). 
  • Soins effectués : PS 10 :  Acide urique / Bien être physique / Centre de guérison / Circulation sang du tissu /  Estomac (enzymes digestives ) / Hormones surrénales / Polypes régression / Prostate / Recharge Bio / Rein (désintégration de calcul- le fait de diviser ) : Rein désintégration / Reins calculs rénaux (acide) / Reins pyélite (inflammation muqueuse bassinet ) / Surrénales glandes vésicules germinales / vessie muscle. 
  • RAH : C et tissu physio / Reins- organes urinaires / Méta des protéines / Système hormonal / Insuffisance rénale / Trouble du métabolisme protéines / Vital / Méridiens Accupuncture. 
  • B.E.S.T Emotionnel pour traiter l'émotionnel sur le chat et sa propriétaire. 
  • Prochaine visite prévue : 3 semaines plus visite prévue pour sa propriétaire qui en a bien besoin aussi et qui est le centre du problème (pas de crise en semaine lorsque sa proprio travaille mais uniquement en week-end quand elle est là et le surveille). 
  • A ce jour : Quelques rares crises en week-end ou pendant les vacances de sa proprio (quand elle est à la maison) que je traite à distance.
  • Appel d'un maréchal ferrant à un client pour passer ferrer ses chevaux le lendemain. Celui ci lui apprend que son vieux cheval de 25 ans  va être euthanasié à cause d'une infection au niveau du boulet et sur laquelle les différents traitements antibiotiques n'ont pas eu d'effet. Décision est prise pour nous deux d'y aller dès le lendemain pour donner notre avis et faire ce que l'on peut. Membre sous pansement occlusif. Après retrait du pansement, le boulet est chaud, gonflé, douloureux avec l'infection qui ressort de chaque côté du boulet en trois endroits avec d'énormes bourgeonnements purulents (pas pris de photos : dommage !). Deux traitements antibiotiques différents utilisés sans succès, cheval qui ne peut plus marcher et reste couché la plupart du temps,  d'où préconisation d'euthanasie par le vétérinaire.
  • Mon diagnostic : Infection dû à une bactérie qui s'est introduite dans le membre par le pli du paturon (et non le pied, le décollement de la fourchette mis en cause par le vétérinaire étant dû à l'infection) siège d'une gâle de boue quelques semaines auparavant (confirmation de cette gâle par le propriétaire) et cette bactérie est montée s'installer où il y avait une faiblesse, le boulet qui avait dû être affaibli par une blessure (Confirmation du propriétaire : ce cheval s'était blessé grièvement à ce boulet quelques temps auparavant)
  • Soins effectués : PS 10 : Abces / Articulation inf / Bien être physique / Renouvellement / Cicatrice guérison  / Circu sg du tissu / Inf du périoste / Lymphosarcome / Mycose / Os renouvellement de cellules / Phlébite / Peau lupus Affection tubéreuse / Suppuration / Thrombose de veine.Préconisation, conseils : Enlever pansement occlusif mis en place par vétérinaire + Cataplasme argile verte sur boulet la nuit à rincer tous les matins et renouveler tous les soirs. Homéopathie et substances vitales.
  • Prochain soin prévu : 5 jours après (avant mon départ pour un voyage à l'étranger). A ce jour, ce cheval n'a pas été euthanasié et galope de nouveau...
  • Un cheval doit être euthanasié car tous les traitements vétérinaires ont échoués. La responsable a tardé à faire appel à moi car ne croit plus en les ostéopathes MAIS je ne suis pas une ostéopathe « normale » lui explique le maréchal ferrant qui lui explique donc comment je fonctionne et travaille (Energétique, Biorésonance). Elle accepte donc et la propriétaire aussi de me faire venir (ça tombe bien, je viens de finir un RDV pour un autre cheval pas loin).
  • Problématique : Etalon de 15 ans présentant une incapacité à se déplacer sans risquer de tomber à chaque pas, arrière main ne fonctionnant plus beaucoup depuis quelques mois. 3 vétérinaires sont intervenus (de la même clinique !) et tous 3 sont d'accord sur le diagnostic = Fracture vertèbre lombaire, L2 (non vérifiable par radio ) plus sciatique. Traitements mis en oeuvre = Corticoïdes et Anti- Inflammatoires  => Sans effet. Préconisation Infiltration (Idée rapidement écartée par les vétérinaires) remplacée par euthanasie du cheval.

  • Mon diagnostic : Structurel : Première Thoracique inférieure, 2ème et 3éme lombaire supérieure, Sacrum bilatéral supérieur plus supérieur à droite,  Inflammation du cordon testiculaire qui, rattaché aux premières lombaires, provoque une inflammation musculaire et des tissus d'où le blocage de lombaires qui entraîne le pincement du nerf sciatique qui entraîne lui même une sciatique. Cheval sensible (chochotte !) qui se bloque complètement et se trouve dans l'incapacité de bouger son arrière main.
  • Soins effectués : Biorésonance par PS 10. Déblocage par chiropractie. Préconisation Homéopathie, Argile verte. Prochaine visite prévue : 1 mois.
  • Visite suivante, un mois après : Structurel : 2ème cervicale supérieur, Iliaque droit supérieur. 
  • Soins effectués :chiropractie sur tout le corps. PS 10 : Physiologique = Cellule et tissu / Système lymphatique  / reins - Organes urinaires / Système digestif / foie- vésicule biliaire - Pancréas (sachant cependant que les chevaux n'ont pas de vésicule biliaire)/ Appareil locomoteur / Système hormonal / organes génitaux Masculin / Stress. Pathologique = Contraction musculaire / Colonne vertébrale (douleur et contracture) / Inflammation osseuse. Homéopathie.
  • Visite suivante effectuée 1 mois après  avec soins : chiropractie plus PS10 avec préconisation reprise du travail (15mn de pas un jour sur trois et 5 mn les deux autres jours puis augmentation progressive).
  • Visite suivante 3 mois après :  De nouveau L2 supérieur, Sacrum bilatéral supérieur et Iliaque droit supérieur => soins : chiropractie et PS 10 : App locomoteur / Hypothalamus / Organes génitaux / Inflammations vaisseaux lymphatiques / Diabète insipide néphrogénique / Contractions musculaires / Lésions musculaires / Colonne vertébrale (Douleur et Contractures) / Syndrome d'encensement / Vitalisation / Pts acupuncture ; 
  • Homéopathie. Travail : Intégrer le trot.
  • Visite suivante 3 mois après :  Structurel : Frontal inférieur, 2 ème thoracique supérieur, Jarret droit supérieur, Sacrum bilatéral supérieur, Iliaque droit supérieur, Rotules gauche et droite qui accrochent (problème existant depuis des années ) Tout cela étant dans la logique de la reprise du travail. Soins effectués : Arthrostim et PS 10 : Physiologique = Cellule et tissu / Système immunitaire (l'ensemble) / Voies respiratoires (l'ensemble) / Métabolisme des protéines / Organes génitaux masculins (l'ens) / Pathologique = Toux aiguë / Asthme- bronchite allergique / Trouble du métabolisme des protéines / Inflammation osseuse / Contractions musculaires / Inflammation ligamentaire- tendinite / Colonne vertébrale (Douleurs et contracture ) / Ataxie- trouble de la coordination des mouvements / Inflammation testicules / Méridiens Acupuncture. 
  • Préconisation travail : Intégrer le galop et augmenter les dénivelés.
  • Visite suivante 3 mois après  (Juillet 2014) :  Structurel : L1 supérieur, Sacrum bilatéral Supérieur plus supérieur à droite, iliaque droit supérieur, iliaque gauche inferieur. Soins : chiropractie.
  • Prochaine visite prévue dans 4 mois. A l'heure actuelle, ce cheval qui devait être euthanasié est de nouveau monté, travaille aux 3 allures. La rééducation a pris plus de temps que prévu car la propriétaire, inquiète, avait peur d'en faire trop et n'osait pas trotter puis galoper malgré mes recommandations (peur de tomber, de faire mal à son cheval). Il est bientôt prévu qu'il reprenne les saisons de monte et fasse PLEIN DE BEBES...
Lise-Marie DUHE, Morbihan - chevaux, chiens et chats : Expérience de soins en biorésonance selon Paul SCHMIDT auprès des animaux :  ma première expérience se passa dans un centre équestre près de Vannes (dans le Morbihan en  BRETAGNE. J 'avais choisi ce centre car je souhaitais la présence de professionnels du cheval orientés vers les  traitements naturels ,et surtout, ayant la capacité de « voir » un travail énergétique.  Au fur et à mesure que je mettais les chevaux en relation avec les fréquences, les réactions étaient  immédiates.  Les chevaux « parlent » à travers les différentes postures qu'ils adoptent selon ce qu'ils ressentent,  vivent. Il y a  également des micro-mouvements du museau très significatifs. C e jour là et toutes les fois (nombreuses) où je suis intervenue , j'ai échangé avec des professionnels qui m'ont « traduit « les réactions des chevaux. E n plus de ce que je vois et ce que je perçois, c'était très intéressant ; tout se corrobore.  La réaction était immédiate, le "courant" asse et c'est très bien perçu et reçu par l'animal.S ouvent nous débutons par un cheval tenu dans son box et moi et l'appareil à l'extérieur séparés  par la porte, pour finir porte ouverte, cheval libre, tête posée sur l'appareil ou à proximité  immédiate.  Les témoignages et les échanges sont unanimes: « ça marche », « il se passe quelque chose », et  surtout il y des résultats concrets comme des changements de comportement, des déblocages  organiques ,fonctionnels, des guérisons plus rapides d'abcès par exemple (avec l'utilisation de  pansement d'argile informée par l'appareil). Concernant les chats et les chiens c'est tout aussi efficace . je dirais même que le résultat est plus  rapide que chez l'humain. Cet été ma chatte ajna, une sacrée de birmanie qui adore passer du temps à dormir sur le PS  1000 polar, a été blessée par un des ses congénères. elle avait une plaie béante sous le coup, et des  blessures diverses sur la tête. j'ai mis une fois de teinture mère de propolis seulement, et 3 soins  de biorésonance pour que tout se cicatrise. La satisfaction des maitres des animaux est une chose, mais j'apprécie encore plus celle que me  témoigne les animaux eux-mêmes. Dernièrement, en fin de séance, une chienne léonberg m'a  léché la main qui tenait le rayotensor, comme pour me remercier.

Caroline le Men, Pyrénées-Orientales - chiens et chats : 
J'ai toujours cherché des solutions naturelles pour me soigner ainsi que ma famille et mes animaux (remèdes de grand-mère / magnétisme / nourriture / pierres / Géobiologie...). J'ai une empathie naturelle pour les animaux et je suis une activiste pour la cause animale.  Aussi, pourquoi ne pas leur permettre de bénéficier d'une méthode douce,  non intrusive, sans danger et humaine - humaine parce que les animaux ont une conscience ! Il y a des protocoles et des programmes qui tiennent compte de la psyché, du stress... Grâce aux différents tests que l'on peut faire, on va s'intéresser aux causes.
J'ai découvert la biorésonance animale lors de mon cursus de formation Rayonex et je me suis équipée aussitôt, pour pouvoir répondre aux besoins de mes animaux et à ceux de ma famille. 
J'oriente aussi les animaux vers une ostéopathe vétérinaire qui pour l'instant observe et recueille les témoignages avant de se lancer en biorésonance. Dès que l'occasion m'est donnée, j'en parle aussi aux vétérinaires.
J'ai aussi choisi de m'équiper parce que lorsque les humains ne sont pas en équilibre, leurs animaux domestiques absorbent leur pathologies, leur mal-être et sont malades à leur tour. 
Seulement, on ne s'en rend pas toujours compte et on préfère dire "mon chien est pénible, il gémit, il pleure, il a un air triste" ou il a dû manger quelque chose dehors, il a des diarrhées ça passera....
De même que je m'occupe du conjoint en biorésonance humaine, je demande systématiquement s'il y a des animaux dans l'environnement familial et je sensibilise les clients sur leurs responsabilités et leurs devoirs vis-à-vis de l'animal.

 La plupart ne faisant pas de contrôle en dehors des vaccins obligatoires, ils sont soulagés de savoir que la prise en charge est accessible et qu'il s'agit d'une vision et d'une prise en charge globale de l'animal.
  • Cas numéro 1 PIN'S - 4 séances au total
    Chien bichon très nerveux dès qu'elle quitte sa maîtresse et ne cesse de gémir en voiture, ce qui la stresse. Une première séance est proposée. Le petit chien baille, se détend complètement au bout de 10 minutes et dort beaucoup, les 2 jours suivants la séance. Il revient une 2ème fois, reconnaît le cabinet et se précipite vers moi. Le vétérinaire lui ayant prescrit des médicaments pour les reins, je les teste. Il s'avère que l'un deux n'est pas recommandé au moment du test. Après vérification, le vétérinaire s'est trompé et cette erreur aurait pu être fatale pour Pin's. Ma cliente retournera chez le vétérinaire qui s'excusera. A partir de là, cette cliente souhaite que je m'occupe de Pin's ponctuellement et avertisse son vétérinaire référent. Je lui propose des séances afin de travailler sur les reins. Constat : Les analyses sanguines révèlent que tout est rentré dans la normale. Le vétérinaire s'étonne du rétablissement rapide de l'animal. La toiletteuse n'en revient pas : poil repoussé... La maîtresse constate : nouvelle jeunesse de son chien - les verrues disparaissent petit à petit.
  • Cas numéro 2 F. - 2 séances au total 
    Chien très docile et affectueux présentant une dermatite atopique dont plusieurs changements récents sont la cause (déplacements nombreux, déménagements, moins de sorties, mauvaise circulation d'énergie dans la nouvelle maison, état de mal-être des maîtres...). Néanmoins, je n'écarte pas d'autres possibilités. je souhaite tester plusieurs éléments (eau, nourriture, médicaments, shampoing..) mais le maître en avait oublié quelques uns. J'ai proposé qu'il revienne avec tous les échantillons mais aussi de prélever un échantillon de moisissures le cas échéant. Le ciment de la maison a été testé... parfois, les tests sont très poussés.
    Une bonne analyse des causes = un bon soin = des résultats. Constat : le chien se sent en confiance, dort durant la séance, et repart apaisé. Témoignage de la maîtresse : "Bafouille est une chienne de 5 ans, qui a grandi à la montagne en pleine santé. Depuis son plus jeune âge, elle a traversé des épisodes très douloureux de dermatoses, dermatites... soignées par cortisone et aussi antibiotiques. Depuis quelques mois, les crises s'enchainent malgré les traitements. C'est ainsi que nous avons été guidés vers la biorésonance. Ses 2 séances lui ont apportée beaucoup de soulagement. Entre temps, une dermatite atopique a été diagnostiquée avec propositions de traitements lourds et chers, dont des tests d'allergies élaborés pour les humains pas très fiables pour les chiens d'après son vétérinaire également dermatologue. En une séance de biorésonance, l'allergie au ciment et différentes allergies alimentaires ont été écartées. Nous poursuivons très confiants dans cette voie."
  • Cas numéro 3 Falco - 2 séances au total 
    Bas rouge de 2 ans, sorti d'un refuge dans un état lamentable (maltraitance physique et morale) présentant diarrhée hémorragiques - maigreur - bassin abimé -  quasiment édenté car mort de faim et stressé, il grignotait les barreaux. Sujet suivi par un vétérinaire mais aucun traitement n'étant efficace, la maîtresse de Pin's lui propose d'essayer la biorésonance animale. L'urgence a été de travailler sur les peurs, le stress, le système digestif, de tester les médicaments fournis par le vétérinaire et l'alimentation (étant passé d'une alimentation à une autre radicalement différente)
  • Cas numéro 4 Évita -  6 séances au total 
    Chienne Jack Russel de 5 ans, attaquée par un chat qui lui blesse gravement l'oeil droit. Diagnostic grâce à une radio : Décollement rétine - ulcère à l'oeil - douleurs fortes. Le vétérinaire nous prescrit 2 collyres et nous donne rendez-vous 1 semaine après en précisant que s'il n'y a pas d'amélioration, l'oeil sera enlevé ! En plus de Rescue, d'une attention particulière et de nombreuses balades, beaucoup de repos car elle est épuisée. Séances Biorésonance durant 45' chaque jour pendant 6 jours pour traiter les pathogènes, relancer la production d'ATP...
    Elle ne supporte pas les collyres (que je n'avais pas testés !), nous devons retourner chez le vétérinaire entre temps. Lors de la fameuse visite de contrôle, le vétérinaire constate qu'il n'y a plus d'infection, l'oeil ne coule plus. L'oeil est sauvé, mais demande encore des séances de biorésonance car je veux tout essayer pour elle. Une consultation vétérinaire est programmée enfin pour vérifier si elle voit à nouveau.
  • Cas numéro 5 Chat - Paris - 1 séance seulement 
    Chat constipé - 1 séance seulement a été nécessaire pour débloquer.
  • Cas numéro 6 Chat - Perpignan - 1 séance seulement 
    Chat nerveux (comme sa maîtresse !) qui s'arrache des touffes de poil. Je l'ai orientée aussi vers l'ostéopathe vétérinaire qui lui a conseillé du jus d'ananas. Résultat : des boules de poils expulsées qui ont libérée bcp de stress aussi. Témoignage : "Il y a eu un gros mieux depuis votre séance...elle est plus calme, plus sereine je dirais. Bien sûr il y a encore certaines journées moins bien que d'autres, comme hier, elle n'était pas dans un bon jour...et là c'est bien l'occasion d'arracher une touffe ou deux...de battre la queue et de courir dans tous les sens... Je lui donne un complexe de plantes (dont ribes nigrum) pour accompagner le travail que son corps fait actuellement. Merci en tout cas pour elle!"
Emilie Duguet, Pyrénées - Anes, chiens et chats : Je me suis tournée vers la biorésonance, car elle est complémentaire des autres techniques que j'utilise, du fait qu'elle soit non invasive et qu'elle permette au corps une autogestion de l'information transmise, donc une auto guérison, au rythme et au regard des besoins de l'organisme, c'est ce qui rend la biorésonance vétérinaire unique et si efficace.
  • Chien 3 ans : peureux et stressé, 3 séances, nette amélioration comportementale.
  • Chat 12 ans: coryza, 1 séance à suffit a l'enrayer.
  • Ane 5 ans: sarcoïde,  lente évolution au bout de 10 séances, le sarcoïde ne diminuait pas mais il ne suintait plus, au bout de 15 séances, nous avons commencé à constater une diminution du diamètre de ce dernier.
Richard Jouy, Isère - Chevaux : Témoignage de maîtresse : "Bonsoir Richard, j'espère que tu vas bien. Un retour suite au soins de biorésonance pour Lady : on en est environ à 2 mois 1/2. Lady va beaucoup mieux, elle est plus mobile même si les raideurs dues à l'arthrose sont toujours là. Elle est plus volontaire à l'effort, garde haut la main sa place de dominante dans leur groupe de 4 chevaux. Elle a beaucoup plus de vigueur, arrive au trop, voire au galop (ce soir!) quand je les appelle pour leur ration (je ne l'avais plus vu galoper depuis des mois!). Bref une jument bien dans sa tête, et mieux dans son corps depuis le bilan et le traitement de biorésonance (8 séances, et un mieux ressenti dès la 3ème) du mois d'août. Voilà pour l'instant, ceci est très encourageant pour l'avenir, en tout cas elle n'a plus l'air de souffrir! Je te remercie pour tout."

Témoignage Vét %u2013 3 mars 2015
J'ai utilisé la biorésonance pour ma chienne qui était très mal : dérèglement hormonal avec prise de poids brutal, dépression...  
Chienne de 6 ans qui n'a pas été opérée, qui n'a pas eu de petits et qui avait fait une grossesse nerveuse il y a quelques jours 
J'ai choisi de faire des soins rapprochés à raison de 3 soirs consécutifs, afin qu'elle puisse se reposer et dormir pleinement à la suite de chaque soin.
Au lendemain du premier soin, le ventre et les tétines avait déjà bien dégonflés et elle était calme mais très fatiguée. Elle a dormi quasiment toute la journée.
Le surlendemain, le ventre avait retrouvé sa couleur naturel et elle était un peu plus dynamique et joueuse.
Ce matin, visiblement tout semble être rentré dans l'ordre. 

Je vais être attentive et faire un soin par quinzaine afin de lui éviter les complications attendues quand une chienne n'est pas opérée.
C. LE MEN



Veterinaire_et_bioresonance.pdf
- pdf

O PFRANCE en Oxywork ContactCenter RT 7.03.4 - Généré le 15/11/2018 à 13:13 depuis extrao.fr


Veuillez noter que nos conseils et informations ne peuvent remplacer la visite chez un médecin. Sachez par ailleurs, que la médecine officielle en France n'accepte, ni ne reconnaît les effets des fréquences bioénergétiques jusqu'à présent.


Site créé par Sourire-Sourire
avec Oxywork ContactCenter
Paiements sécurisés par le Crédit Mutuel

CGV
Mentions légales

(c)2018 Extraordinaire SAS