S'identifier Espace Presse Blog/Actualités
www.extrao.fr ; tel. 0977 400 585 ; contact@extrao.fr
prix valables à la date d'impression (17/11/18) susceptibles de variation sans préavis
extrao.fr/?news=235 Accueil > > Rayonex > Brochures
Etude Fraunhofer sur cellules

Prof. Dr. med. E. W. J. Mikus, 2011

Quand, au début de l'année 2011, le Prof. Dr. med. E. W. J. Mikus, a sollicité Rayonex, il a proposé une étude de biologie cellulaire comme travail fondamental. Le Prof. Dr. med. Mikus a proposé l'institut Fraunhofer à Dresde pour réaliser l'étude. Sous la direction du Dr. Ing. Christiane Wetzel, un procédé y a été développé avec lequel des ensembles de cellules peuvent être endommagés de fac%u0327on ciblée. Si on observe un degré d'endommagement prédéfini des ensembles de cellules, on peut en conclure, si et avec quelle efficacité une thérapie %u2013 comme la biorésonance selon Paul Schmidt %u2013 marche.

Le directeur de Rayonex raconte l'anecdote suivante : après quelques semaines, un grand doute s'est emparé du Dr. Ing. Christiane Wetzel, qui non seulement ne connaissait pas les principes de la biorésonance selon Paul Schmidt, mais en plus était extrêmement sceptique sur l'issue du test. Elle contacta Rayonex pour leur dire ceci : " je ne comprends pas, la soumission d'ondes électromagnétiques donne un résultat aléatoire ! parfois en soumettant le spectre de fréquence n.1 aux fibroblastes on n'a aucun effet, mais ca marche sur les kératinocytes ! et inversement pour le spectre de fréquence n.2. Ca ne marche donc pas pour toute stimulation électromagnétique, non ? " En effet ! une fois le principe de la biorésonance selon Paul Schmidt compris, elle a réalisé qu'un spectre de fréquence n'a d'action que sur un type de cellule précis et pas sur les autres, et ceci a conduit à la validation du principe de la biorésonance selon Paul Schmidt par l'institut Fraunhofer.

Au total, plus de 7000 échantillons de cellules ont été traités avec différents spectres de fréquences de la biorésonance selon Paul Schmidt et du RAH (Système d'Analyse et d'Harmonisation de Rayonex) ainsi qu'avec les différents appareils de Rayonex (Rayocomp PS 1000 polar, Rayocomp PS 10, Thyreogym) et comparés avec des échantillons de cellules non traités.
Le rapport final résume le résultat de fac%u0327on suivante : « Tous les systèmes d'appareils de Rayonex augmentent avec leurs vibrations harmonisantes les activités du métabolisme des fibroblastes jusqu'à 8%. » Et plus loin : « Les résultats par rapport à la réparation de kératinocytes sont particulièrement intéressants. Les cellules endommagées montrent une activité particulièrement élevée dans la phase de division cellulaire. Ceci plus particulièrement pour l'appareil Thyreogym avec une augmentation allant jusqu'à 22% ainsi que le PS 1000 polar avec augmentation au-delà de 40% ... »

Quand on prend l'étude dans sa globalité et analyse les résultats par rapport aux intérêts des patients et des praticiens, les 3 aspects suivants sont intéressants pour la pratique :

1. La morphologie cellulaire

Des cellules traitées et non traitées ont été analysées par rapport à leur morphologie cellulaire. Dans le rapport, on peut lire : « Analogue aux fibroblastes, les kératinocytes entre les différents groupes d'essai, non plus, ne montrent aucune différence morphologique dans l'aspect cellulaire. » Ceci est un constat précieux pour tous les patients, tous les praticiens et toute la médecine vibratoire. Car, grâce à cela, la biorésonance selon Paul Schmidt et le RAH confirment leur revendication d'une thérapie pauvre en effets secondaires et en même temps efficace.

2. La différence d'effet entre le Rayocomp PS 1000 polar et le Rayocomp PS 10

Puisque le Rayocomp PS 10 est nettement plus petit, on suppose que son effet est également moins important que celui du Rayocomp PS 1000 polar. Dans l'étude, il a été constaté que le PS 1000 polar est en effet plus « fort » que le Rayocomp PS 10 (plus d'env. 2% de fac%u0327on absolue, plus d'env. 15% de fac%u0327on relative).

3. Le postulat de Paul Schmidt

Dans l'étude, on a analysé l'effet sur les fibroblastes ainsi que sur les kératinocytes. Avec un certain spectre de fréquence, on a pu obtenir un bon effet sur les fibroblastes, mais pas sur les kératinocytes. Avec un autre spectre de fréquence, on a pu stimuler par contre les kératinocytes, mais pas les fibroblastes. Ce résultat consolide le postulat de Paul Schmidt, établi en 1976, que chaque organe, chaque tissu et par conséquence chaque structure cellulaire possède son propre spectre de fréquence avec lequel il peut être stimulé. C'est pour cela que la différenciation des programmes contenus dans le RAH, tous basés sur des spectres de fréquences différents, est tellement importante.



Dans le rapport final, l'institut Fraunhofer arrive au résultat suivant :

« Il a été démontré que la méthode sensible de l'activité du métabolisme cellulaire est en principe bien adaptée pour mesurer l'influence des vibrations harmonieuses sur les cultures de cellules in vitro. En plus, les analyses du cycle cellulaire donnent des indications significatives par rapport à l'effet des systèmes d'appareils sur l'activation de la division cellulaire.
Il est recommandé d'élaborer, dans une autre étude, un concept de recherche optimal. En particulier, l'aptitude des fréquences doit être spécifiquement accordée sur les effets ciblés. En ce qui concerne l'utilisation des vibrations harmonieuses pour des applications thérapeutiques, on devrait s'attendre à des effets encore plus favorables, car on a déjà démontré, de fac%u0327on significative, des modifications positives sur des cellules basales. »




Abschlussbericht_RAYONEX_end-29-09-2011.pdf
- 654ko - pdf

O PFRANCE en Oxywork ContactCenter RT 7.03.4 - Généré le 17/11/2018 à 09:28 depuis extrao.fr


Veuillez noter que nos conseils et informations ne peuvent remplacer la visite chez un médecin. Sachez par ailleurs, que la médecine officielle en France n'accepte, ni ne reconnaît les effets des fréquences bioénergétiques jusqu'à présent.


Site créé par Sourire-Sourire
avec Oxywork ContactCenter
Paiements sécurisés par le Crédit Mutuel

CGV
Mentions légales

(c)2018 Extraordinaire SAS