S'identifier Espace Presse Blog/Actualités
www.extrao.fr ; tel. 0977 400 585 ; contact@extrao.fr
prix valables à la date d'impression (24/06/17) susceptibles de variation sans préavis

Guide de choix
Compléments nutritionnels Rayonex

L'équilibre acido-basique et la flore intestinale sont primordiaux pour la santé de l'homme. Les personnes, chez qui cet équilibre est perturbé et chez lesquelles on trouve de mauvaises bactéries dans l'intestin révèlent très souvent un grand nombre de carences énergétiques lorsqu'on fait le test de biorésonance d'après Paul Schmidt. Avec l'utilisation de compléments nutritionnels adéquats, il est possible de remédier à ces problèmes: rétablir l'équilibre acido-basique et stabiliser la flore intestinale.

Afin d'obtenir des résultats à long terme, il faut procéder selon une méthode naturelle, prenant en compte l'ensemble dans sa complexité. Ce sont les causes et non pas les symptômes qui doivent être traitées. La flore intestinale doit être rétablie, ainsi que l'équilibre acido-basique. L'objectif consiste en la création d'un milieu optimal.

Des produits qui ont fait leurs preuves dans ce domaine, sont les complexes de substances vitales de la société Rayonex.

Produit

Utilisation

Composition

Notes d'utilisation

Rayobase






Acheter

Mobilisation et neutralisation des acides (intracellulaire).

Préparation alcaline avec une combinaison équilibrée de minéraux basiques en poudre.

Existe en Rayobase VET, adapté aux animaux.

Existe en gélules.

Ingrédients : carbonate de sodium, carbonate de calcium, carbonate de magnésium, carbonate de potassium, silice, gluconate de zinc.

Deux sachets par jour mélangés dans un verre d'eau tiède ou 3 gélules 3 fois par jour, 30 minutes avant ou deux heures après les repas. Agitez la préparation avec une cuiller en plastique ; la dissolution complète n'est pas nécessaire.

Un paquet suffit pour un mois. Ne pas dépasser la dose prescrite. Eloigner des enfants. Ce complément alimentaire ne se substitue pas à une alimentation saine et équilibrée. Ce produit est développé en accord avec la biorésonance selon Paul Schmidt ; il ne contient ni produits animaux, ni gluten, ni lait, ni lactose, ni fructose, ni levures. La combinaison Rayobase et Rayosole donne de bons résultats de désintoxication.

Rayoflora



Acheter

Rétablissement et renforcement de la flore intestinale saine.

Combinaison de micro-organismes probiotiques et de fibres prébiotiques  sur excipients végétaux.
Les 11 souches de bactéries contenues dans Rayoflora ont un effet bénéfique sur l'équilibre de la flore intestinale. 

Ingrédients : Amidon de riz, maltodextrine, inuline, souches de bactéries (Bifidobacterium bifidum, Bifidobacterium infantis, Bifidobacterium lactis, Bifidobacterium longum, Enterococcus faecium, Lactococcus lactis, Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei, Lactobacillus plantarum, Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus salivarius, Bacillus coagulans), fructo-oligo-saccharide, enzymes (amylase), extrait de vanille. Concentration en bactéries, 1x109/g minimum.

Un sachet par jour dans un verre d'eau tiède, le soir avant le coucher. Agitez avec une cuiller en plastique, laissez reposer 5 minutes avant ingestion ; la dissolution complète n'est pas nécessaire.

Un paquet suffit pour un mois. Ne pas dépasser la dose prescrite. Eloigner des enfants. Ce complément alimentaire ne se substitue pas à une alimentation saine et équilibrée. Ce produit est développé en accord avec la biorésonance selon Paul Schmidt.

Rayovita



Acheter

Soutien du processus d'élimination et stabilisation du métabolisme et du système immunitaire.

Combinaison d'oligo-éléments, de vitamines, de fibres prébiotiques, d'anti-oxydants essentiels pour le métabolisme de l'organisme humain ; soutien du processus d'élimination et stabilisation du métabolisme et du système immunitaire.

Ingrédients : Inuline, citrate de magnésium, vitamine C (acerola), dextrose, vitamine E, , gluconate de zinc, niacine, fumarates ferreux (II), chlorure de chrome(II), séléniate de sodium, acide pantothénique, vitamine A, sulfate de manganèse (II), vitamine B6, poudre de pépins de raisin, vitamine B1, vitamine B2, vitamineB12, acide folique, biotinen, molybdate de sodium.

Un sachet par jour mélangé dans un verre d'eau ou de jus, avant le repas (de préférence le déjeuner). Agitez la préparation avec une cuiller en plastique.

Un paquet suffit pour un mois. Ne pas dépasser la dose prescrite. Eloigner des enfants. Ne se substitue pas à une alimentation saine et équilibrée. Produit développé en accord avec la biorésonance selon Paul Schmidt.

Aethsyna Phyto ECM



Acheter

Préparation phyto-minérale pour le nettoyage et la régénération de la matrice extracellulaire.

Ingrédients : Complexes végétaux (Prêle, verge d'or, orthosyphonis, feuilles de bouleau, aurone, feuilles d'orties, herbe de pissenlit, ononis, gaillet, persil) ; complexes minéraux (Carbonate de potassium, phosphate de magnésium, phosphate de calcium, hydroxyde de sodium, chlorure de sodium, gluconate de zinc, silice, sel de l'Himalaya).

Une mesure matin et soir dans de l'eau tiède, 20 minutes avant ou 2 heures après le repas.

Prendre de préférence avant de faire une cure complète des autres produits ; sinon prendre Rayobase 1 sachet le matin et AETHSYNA Phyto ECM 1 mesure le soir.
Un paquet suffit pour deux mois, et produit 36 litres de solution une fois dilué. Ne pas dépasser la dose prescrite. Eloigner des enfants. Ce produit est développé en accord avec la biorésonance selon Paul Schmidt.

Rayosole, Rayosole Plus



Acheter

pour rétablir l'équilibre acido-basique : élimination des acides par la peau

Rayosole : Sel de bain alcalin constitué de sels minéraux naturels, de pierres précieuses et de composantes alcalines 

Rayosole Plus : Sel de bain alcalin constitué de sels fossiles, argile verte, trisilicate de magnésium.

Ingrédients : Sel de l'Himalaya, bicarbonate de sodium, carbonate de potassium, carbonate de magnésium, ambre jaune, quartz rose, amazonite, agate.

Un bain complet par semaine :

100 l d'eau = 500 g de Rayosole  ; ou, 
un bain de pieds tous les 2 jours :

10 l d'eau = 50 g de Rayosole ; ou, 
un enveloppement/chaussettes tous les 2 jours :

5 l d'eau = 50 g Rayosole.

Ne pas dépasser la dose prescrite. Eloigner des enfants. Ne pas ingérer. Ce produit est développé en accord avec la biorésonance selon Paul Schmidt.


Comprendre l'équilibre de l'organisme

1. Introduction

L'équilibre acido-basique et la flore intestinale sont primordiaux pour la santé de l'homme. Les personnes, chez qui cet équilibre est perturbé et chez lesquelles on trouve de mauvaises bactéries dans l'intestin révèlent très souvent un grand nombre de carences énergétiques lorsqu'on fait le test de biorésonance d'après Paul Schmidt. Avec l'utilisation de compléments nutritionnels adéquats, il est possible de remédier à ces problèmes: rétablir l'équilibre acido-basique et stabiliser la flore intestinale.

A côté d'une flore intestinale mise à mal par de mauvaises bactéries, il existe un grand nombre d'autres sources d'acidité. Notre organisme est véritablement envahi par des acides. Une grande partie de l'acidité provient directement de ce que nous mangeons. Les minéraux, les éléments basiques font donc plutôt défaut dans nos aliments, même si nous y faisons attention. Les résidus de pesticides, les gaz d'échappement et autres polluants font fondre les réserves en bases du sol, de sorte que même la consommation de fruits et légumes, théoriquement riches en basicité, ne suffisent plus.

Les acides en revanche sont fabriqués en quantité lors de nombreux procédés de transformation, tantôt ils sont des produits intermédiaires, tantôt des produits finaux: l'acide urique par exemple est fabriqué par les cellules en cours d'élimination, l'acide lactique est le résultat d'une activité musculaire trop importante. D'autres déclencheurs de production d'acidité non négligeables sont le surmenage, le stress, l'accélération de notre rythme de vie - tout cela déstabilise et détruit l'équilibre de notre organisme.

2. La flore intestinale

2.1 Des milliards d'assistants minuscules s'occupent de notre santé

La flore intestinale se trouve vraiment au centre de notre organisme: dans l'intestin. Ce sont des billions de bactéries qui vivent sur ces muqueuses et qui les protègent. A l'heure actuelle on connait environ 400 souches de bactéries différentes. Elles vivent en symbiose avec l'homme. Ressemblant à une vie communautaire, ce mode de fonctionnement profite aux deux parties.

L'intestin d'un nouveau-né est vierge de toute bactérie. C'est seulement au moment de la naissance, et en tétant le sein maternel, qu'il recçoit ses bactéries - celles qui recouvrent l'intestin tel un gazon. Cependant, suite à de nombreuses influences, ce processus est très tôt perturbé. La pollution, une mauvaise alimentation, les médicaments - les antibiotiques en particulier - les conservateurs, mais aussi trop de stimulis (sons, images, etc.) le stress physique et psychologique, sont responsables de la dégradation de la flore intestinale dès l'enfance.

C'est la porte ouverte aux germes, aux champignons et aux bactéries de «pourriture». Dès lors qu'ils se sont installés dans l'organisme, ils se répandent dans notre intestin et commencent à produire en permanence de l'acidité et des matières qui vont fermenter (de véritables "poisons acides"), toujours en transformant des aliments non encore digérés.

2.2 L'homme a besoin d'une flore intestinale en bonne santé

Notre santé dépend des bactéries de notre intestin. Ce sont elles qui sont responsables d'un grand nombre de tâches primordiales pour le métabolisme dans notre organisme et pour notre système immunitaire, dont 80% se situent dans la muqueuse de l'intestin: protéger la muqueuse intestinale, renforcer le système immunitaire, faire barrage aux bactéries indésirables et aux éléments nocifs pour la digestion et aux déclencheurs d'allergies, neutraliser certains éléments contenus dans l'air que nous respirons et dans l'alimentation, faciliter la digestion, fournir de l'énergie, améliorer l'assimilation des vitamines, des oligo-éléments et des minéraux contenus dans les aliments, fabriquer certaines vitamines...

2.3 Dégâts causés par les mauvaises bactéries

Normalement le filet que représente la muqueuse intestinale est un maillage très serré qui ne laisse pas passer de grosses molécules. Lorsque de mauvaises bactéries s'installent dans l'intestin, les mailles s'élargissent de plus en plus, conséquence des agressions que subissent les muqueuses. De plus en plus de molécules, surtout de grosses molécules, franchissent alors les mailles du filet. C'est ainsi que des protéines non digérées et des éléments résultant de la transformation de certaines bactéries (par exemple des acides apparus suite à un processus de fermentation), arrivent à passer dans le sang et dans d'autres parties de l'organisme. Dans ce cas, l'intestin est véritablement troué, et il est hyperperméable, tout comme un bateau qui prend de l'eau. D'où le nom de "leaky-gutsyndrom" pour nommer ce phénomène en médecine. De plus, un intestin hyperperméable n'arrive plus à produire suffisamment de cellules immunitaires. La conséquence est un système immunitaire affaibli. C'est le début d'un cercle vicieux.

3. L'équilibre acido-basique

3.1 Il y a de nombreuses sources d'acidité

A côté d'une flore intestinale mise à mal par de mauvaises bactéries, il existe un grand nombre d'autres sources d'acidité. Notre organisme est véritablement envahi par des acides. Une grande partie de l'acidité provient directement de ce que nous mangeons. Les minéraux, les éléments basiques font donc plutôt défaut dans nos aliments, même si nous y faisons attention. Les résidus de pesticides, les gaz d'échappement et autres polluants font fondre les réserves en bases du sol, de sorte que même la consommation de fruits et légumes, théoriquement riches en basicité, ne suffisent plus.

Les acides en revanche sont fabriqués en quantité lors de nombreux procédés de transformation, tantôt ils sont des produits intermédiaires, tantôt des produits finaux: l'acide urique par exemple est fabriqué par les cellules en cours d'élimination, l'acide lactique est le résultat d'une activité musculaire trop importante.

D'autres déclencheurs de production d'acidité non négligeables sont le surmenage, le stress, l'accélération de notre rythme de vie - tout cela déstabilise et détruit l'équilibre de notre organisme.

4. Que faire? Traiter le milieu

Afin d'obtenir des résultats à long terme, il faut procéder selon une méthode naturelle, prenant en compte l'ensemble dans sa complexité. Ce sont les causes et non pas les symptômes qui doivent être traitées. La flore intestinale doit être rétablie, ainsi que l'équilibre acido-basique. L'objectif consiste en la création d'un milieu optimal.

Des produits qui ont fait leurs preuves dans ce domaine, sont les complexes de substances vitales de la société Rayonex.

4.1 Pilier 1

Pour mobiliser et neutraliser les acides emmagasinés, l'organisme a besoin de bases. Les minéraux alcalins sont particulièrement adaptés dans ce cas de figure. Etant donné que nos propres réserves en minéraux ont été dévalisées par les acides, et qu'en plus notre alimentation est de plus en plus pauvre en minéraux, nous sommes obligés de compléter. Pour ce faire, nous préconisons des complexes de minéraux, comme par exemple Rayobase.

4.2 Rayobase - une préparation de base énergétiquement optimisée

La plupart des fabricants de préparations de minéraux basiques sélectionnent les combinaisons de minéraux uniquement d'après leur pouvoir de neutralisation des acides. Nous aussi, en développant Rayobase, nous avons tenu compte de ce critère primordial, mais de plus, nous avons veillé aux propriétés énergétiques. En d'autres termes: nous avons tenu compte des fréquences émises par la préparation. Grâce à la biorésonance d'après Paul Schmidt, nous avons pu constater que le taux de pH d'une préparation est décisif quant à sa valeur énergétique. Le coefficient de pH d'une préparation basique doit être le plus élevé possible car il agit plus efficacement sur les acides emmagasinés. Nous avons développé une préparation dont le pH est très élevé, de manière à agir plus efficacement sur les acides emmagasinés - en accord avec ce procédé breveté.

A côté des fonctions régulatrices dans le domaine de l'équilibre acido-basique, les minéraux contenus dans Rayobase agissent positivement sur l'organisme à plus d'un titre: ils contribuent à l'influx nerveux, ils activent les enzymes et soutiennent les fonctions des membranes cellulaires.

Les minéraux ne suffisent cependant pas. Un apport d'oligo-éléments est également requis pour favoriser l'élimination des toxines. Les oligo-éléments zinc et silicium sont particulièrement importants. Le zinc est nécessaire pour l'élimination des acides et soutient donc l'action des minéraux. Le silicium profite au tissu conjonctif qui est l'endroit où on trouve le plus de dépôts d'acidité. De plus le zinc et le silicium améliorent très nettement l'énergétique de Rayobase.

4.3 Pilier 2 

"Favoriser l'élimination des résidus d'acidité par la peau grâce aux bains alcalins"

Les organes les plus importants pour l'élimination des acides sont les reins. Cependant, les reins ne peuvent pas éliminer une quantité infinie d'acidité. Une urine trop acide attaquerait les reins. Il faut donc soulager ces derniers, en prenant par exemple des bains basiques, ce qui permet d'éliminer de l'acidité à travers la peau.

4.4 Quelles sont les caractéristiques d'une bonne préparation pour le bain?

Pour éliminer les toxines, le taux de pH est primordial. L'idéal est un coefficient de 8,5. On utilise des sels pour préparer un bain alcalin. Rayosole contient des cristaux de première qualité, en provenance du massif montagneux de l'Himalaya. Le sel de l'Himalaya fait partie des sels les plus riches en énergie. Il est composé d'éléments très anciens, dont est également fait notre corps. Ce sel a emmagasiné en lui l'énergie de la mer ancestrale et du soleil. Dans le même temps, il s'agit d'un soin de la peau tout à fait naturel. Cependant le sel de l'Himalaya seul n'atteint pas un pH aussi élevé. Rayosole y parvient en ajoutant des minéraux basiques. Ainsi Rayosole contient du magnésium, qui favorise la détente musculaire, en plus de son influence sur l'alcalinité du bain. L'élimination de toxines par le bain peut être améliorée en ajoutant des pierres précieuses. Les pierres précieuses que l'on trouve dans Rayosole, c'est-à-dire l'agate, l'amazonite, l'ambre jaune et le quartz rose sont indiqués pour l'élimination des toxines et ils favorisent la régénération cellulaire.

4.5 Pourquoi le bain favorise-t-il tout particulièrement l'élimination de toxines?

Il n'existe pas de meilleur moyen de résonance que l'eau. Sachant que l'homme est constitué de 70% d'eau, cela ne surprend guère. Le pouvoir conducteur (d'électricité) de la peau est plus important dans l'eau. Les énergies circulent donc plus aisément. De plus, la surface d'action est très grande (toute la surface corporelle), les vaisseaux sont donc dilatés par la chaleur. Un corps calme et détendu est plus apte à éliminer et à assimiler certaines substances.

Le bain peut cependant être remplacé par un bain de pieds, également très efficace. Ce n'est pas sans raison, que les naturopathes considèrent les pieds comme un "second rein". On peut aussi faire des enveloppements du foie, par exemple, ou bien enfiler des chaussettes basiques pour soutenir l'élimination des toxines.

4.6 Pilier 3 

"Soutenir les procédés de neutralisation et d'élimination en stabilisant le métabolisme par l'utilisation des vitamines et des oligo-éléments"

Les vitamines et les oligo-éléments sont, tout comme les minéraux, des éléments vitaux. En tant que coenzymes ils remplissent des fonctions importantes dans le métabolisme de l'organisme. Ils soutiennent nos enzymes en accélérant et en dirigeant certains processus.

Lorsque nous manquons de vitamines et d'oligoéléments, cela peut provoquer des perturbations dans notre métabolisme: l'alimentation n'est pas métabolisée comme il faut, ce qui peut provoquer un déficit en énergie. Les vitamines et les oligo-éléments renforcent notre système immunitaire et favorisent l'élimination des toxines, ce qui les rend indispensables à notre équilibre acido-basique.

4.7 Vitamines et oligo-éléments dans la flore intestinale

Dans notre complexe Rayovita, ce sont les vitamines A, C et E, ainsi que les oligo-éléments sélénium et zinc qui sont particulièrement importants. Tous renforcent notre système immunitaire. Ils font partie des anti-oxydants. Ces derniers s'attaquent aux radicaux libres (des particules d'oxygène agressives, à qui manquent un électron). Ils essayent de combler ce vide en s'appropriant des électrons d'autres composants présents dans notre organisme. Ces radicaux libres attaquent nos cellules. Cette destruction peut aboutir à un vieillissement précoce et même à une dégénérescence cellulaire, augmentant très nettement le risque de développer un cancer. Les radicaux libres sont dûs au stress, aux ultra-violets, aux rayons radioactifs, à l'ozone, à la pollution (gaz d'échappement, pesticides) et en particulier au tabagisme.

Le groupe des vitamines B (les vitamines B1, B2, B6, 12, la niacine, l'acide pantothénique, la biotine et l'acide folique) est également important. Ce sont des coenzymes qui jouent un rôle primordial dans le métabolisme des sucres lents, des lipides et des protéines. Ils participent à la production d'énergie. Certaines vitamines B favorisent la circulation, ce qui est important pour la récupération de la muqueuse intestinale. Certaines jouent un rôle de neurotransmetteur dans le système nerveux. La vitamine B12 est surtout impliquée dans la production de globules rouges (érythrocytes). A côté des vitamines, Rayovita fournit un grand nombre d'oligo-éléments essentiels. En plus du zinc et du sélénium déjà mentionnés, Rayovita contient du fer, du manganèse, du cuivre, du chrome et du molybdène. Les oligo-éléments jouent des rôles multiples.

4.8 Pilier 4 

"Rétablir et renforcer la flore intestinale par l'ingestion de bactéries probiotiques"

Afin de rétablir la barrière naturelle que représente l'intestin, l'organisme doit recevoir des bactéries saines et vivantes sous la forme de probiotiques (préparations de micro-organismes).

Ces micro-organismes probiotiques peuvent influencer l'équilibre de notre flore intestinale. Ils modifient le milieu de l'intestin positivement, de sorte que les bactéries malsaines, les bactéries de fermentation, les champignons et les microbes disparaissent. Lorsque les germes sains dominent, les bactéries nocives sont obligées de s'adapter - telle est la nature des bactéries: elles font comme les autres. La minorité suit. C'est un combat incessant entre les différentes souches de bactéries dans l'intestin. Chacune essaie de dominer. Dès qu'un "clan" est en léger surnombre, l'équipe au pouvoir change.

4.9 Combien de temps faut-il prendre un complexe probiotique?

La constitution d'une flore intestinale saine peut prendre jusqu'à un an, tout dépend de la quantité de bactéries nocives qui se sont installées.

Après chaque soin d'antibiotiques on devrait systématiquement prescrire des probiotiques, car les antibiotiques ne suppriment pas seulement les germes malsains, mais également les bactéries saines, c'est-àdire celles qui se trouvent dans notre intestin.

Il n'y a aucune contre-indication à la prise de probiotiques à vie, puisque notre mode de vie met notre flore intestinale constamment en situation critique.

4.10 Beaucoup de bactéries ne trouvent pas de nourriture

Autrefois, on trouvait des bactéries bénéfiques partout. L'agriculture intensive, à l'origine de la pollution du sol, est responsable du manque de nourriture des précieuses bactéries et de leur disparition. (Par conséquent elles manquent à notre organisme). Depuis que l'on a compris cela, on a commencé à développer différents produits qui pallient à ce manque d'une manière naturelle. Le but est toujours de rétablir une flore intestinale saine.

4.11 Les probiotiques - l'importance du mélange

Les micro-organismes probiotiques vivent en symbiose entre eux. En d'autres termes: ce dont les uns ont besoin pour vivre, est apporté par les autres.

Il y a des bactéries aérobies (qui ont besoin d'oxygène pour vivre) et des anaérobies (qui n'ont pas besoin d'oxygène mais d'azote). Les micro-organismes anaérobies se portent bien et produisent de l'oxygène, si ils ont de l'azote. Cet oxygène bénéficie aux aérobies - ils vivent et se multiplient. C'est un échange permanent: donner et recevoir. Un bon complexe probiotique doit être un mélange équilibré entre micro-organismes aérobies et anaérobies.

4.12 Pilier 5 

"La nutrition - fortement alcaline, pauvre en acidité et comportant peu d'aliments favorisant la fermentation"

Les 3 règles d'or de la nutrition

  • beaucoup d'aliments produisant une forte alcalinité
  • peu d'aliments produisant une forte acidité
  • peu d'aliments favorisant les ballonnements
Il faut savoir qu'un aliment au goût acidulé ne produit pas forcément de l'acidité. Ce qui est surtout important, ce sont les produits qui sont développés lors de la digestion de l'aliment. La digestion peut produire des bases ou bien des acides. Les minéraux deviennent basiques lors de la digestion. C'est la raison pour laquelle les aliments riches en minéraux sont des producteurs de bases, en particulier les légumes, les herbes et les fruits. La protéine animale produit de l'acidité lors de la digestion. La viande et les produits laitiers produisent une forte acidité. 

Afin de favoriser le rétablissement d'une flore intestinale saine, vous devriez bannir tout aliment qui fermente facilement (comme le lait, la pâtisserie à base de levure, les céréales crues, les légumineuses, le chou,...), surtout au début de la cure. Les processus de fermentation provoquent des ballonnements et la production d'acidité. De plus, ils empêchent la multiplication des bactéries bénéfiques.

    4.13 Les aliments acidifiants et alcalinisants

    Classification selon l'indice PRAL **

    Aliments acidifiants

    Viande, charcuterie, poisson, fromage, oeuf, préparation à base d'oeufs, pâtisseries, aliments à base de céréales (pain, pâtes, riz), mueslis de céréales pour le petit déjeuner, légumineuses (petits pois, pois chiches, miso, haricots mungo, tempeh, lentilles), oléagineux (noix de cajou, cacahuètes, noix de macadamia, noix du Brésil, noix, pignons, sésame, graines de tournesol, graines de courge, graines de lin), graines germées de céréales et d'haricots, sucre industriel, sucreries, édulcorants, aliments industriels/plats cuisinés (tous les aliments modifiés par transformation, conservation ou stérilisation industrielle ou contenant des additifs chimiques), fast food, boissons : alcool, sodas, cacao, lait de brebis, lait de vache.

    Aliments alcalinisants

    Légumes, herbes fraîches, champignons, laitue, fruits, fruits secs (sans sulfate), mélange étudiants (si raisins secs sans sulfate), muesli aux fruits, pommes de terre (sauf frites ou croquettes), (farine de) soja, farine de sarrasin, légumineuses (haricots blancs, haricots azuki, haricots de Lima, soja), oléagineux (châtaigne, noisettes, noix de coco), pousses de bambou, boissons : eau minérale (sans gaz), tisanes, jus de fruits et de légumes (100% fruit), lactosérum (sans arômes).

    Aliments neutres

    Graisses et huiles végétales, beurre, eau, produits laitiers (petit lait, lait caillé, kéfir, yaourt, crème, lait cru), lait de chèvre, amandes, pistaches, pavot.

    ** Potential Renal Acid Load - charge acide rénale potentielle

    4.14 Compensez

    Il n'est pas toujours possible de supprimer totalement les aliments produisant de l'acidité. Essayez simplement d'associer le plus possible l'acide au basique.

    1. Réduisez la consommation d'aliments fabriquant de l'acidité.
    2. Faites 5 petits repas, plutôt que trois grands.
    3. Mangez au moins 5 portions de fruits et de légumes par jour.
    4. Intégrez des fruits et/ou des légumes à chacun de vos repas.

    4.15 Source d'acidité: la fermentation

    Il importe non seulement de faire la distinction entre les aliments fabriquant de l'acidité ou de la basicité, mais il faut également tenir compte de la capacité d'assimilation que possède votre organisme.

    La meilleure alimentation basique peut avoir l'effet inverse si l'intestin fonctionne mal ou si la flore intestinale est mauvaise.

    Dans ce cas certains aliments fermentent et ce processus de fermentation produit de l'acidité, mettant ainsi en péril l'équilibre acido-basique. Même l'alimentation végétarienne, qui en principe est une alimentation fondamentalement basique, peut devenir acide si l'on mange énormément de sucre.

    Aliments favorisant la fermentation

    • le lait
    • le chou
    • la levure (pain frais, pâtisseries) 
    • les légumes secs
    • les céréales crues (p. ex. muesli)
    • les salades vertes

    Chaque personne réagit à sa facçon aux aliments et aux boissons. Il appartient donc à chacun de constater ce qui lui convient ou pas et quels sont les aliments qui provoquent des ballonnements.

    4.16 A propos des "fibres"

    Les fibres sont des sucres lents qui ne peuvent être digérés par l'intestin grêle. Ils arrivent donc dans le gros intestin. Seuls les aliments à base de végétaux contiennent des fibres. Consommer ces dernières en quantité est une bonne chose, mais lorsque les bactéries de l'intestin sont inadaptées, elles peuvent provoquer des ballonnements ou la sensation d'avoir trop mangé.

    Au début d'une cure visant à rétablir la flore intestinale, il ne faut donc pas manger beaucoup de fibres.

    Cependant il faudra veiller à en augmenter la quantité petit à petit, car ce sont elles qui nourrissent les bactéries bénéfiques.

    Aliments riches en fibres

    Le pain complet, les céréales complètes, les légumineuses, le chou, la salade verte, les fruits rouges, les fruits secs, les noix et noisettes


    4.17 Le sucre et les pâtisseries - terrain favorable aux champignons

    La consommation de sucre devra être réduite au stricte minimum. Le sucre est le principal fournisseur d'énergie pour les bactéries de fermentation et pour les champignons. C'est un des principaux producteur d'une forte acidité. Le chocolat, les pâtisseries, la glace et les sodas ainsi que quasiment tous les aliments industriels contiennent beaucoup de sucre et devront être totalement retirés du menu dans un premier temps.


    4.18 Les conservateurs agressent les bonnes bactéries

    Les nombreux aliments contenant des conservateurs (rajoutés afin de prolonger la durée de conservation) sont également à proscrire. Les conservateurs nuisent au développement des bactéries. Ils ne font pas la différence entre bonnes et mauvaises bactéries, ils agissent donc également sur celles de notre flore intestinale. Par conséquent il est impossible de construire une flore saine si l'on consomme des produits qui empêchent le développement des bactéries. Le fast-food et les aliments industriels en conserves (quels qu'ils soient) contiennent presque toujours des conservateurs. Même les arômes dits «naturels» ne sont pas bons pour notre santé. Ils sont très souvent fabriqués à l'aide de cultures de moisissure. Certains éléments nocifs de ces moisissures se retrouvent dans l'arôme et donc dans l'aliment en question. 


    Pour en savoir plus et bénéficier de nombreux conseils par les formateurs de l'école de biorésonance d'après Paul Schmidt, vous pouvez Accéder aux formations en vidéo du Rayonex WIKI


    OPFRANCE en Oxywork ContactCenter RT 3.50.3 - Généré le 24/06/2017 à 02:26 depuis extrao.fr


    Veuillez noter que nos conseils et informations ne peuvent remplacer la visite chez un médecin. Sachez par ailleurs, que la médecine officielle en France n'accepte, ni ne reconnaît les effets des fréquences bioénergétiques jusqu'à présent.


    Site créé par Sourire-Sourire
    avec Oxywork ContactCenter
    Paiements sécurisés par le Crédit Mutuel

    CGV
    Mentions légales

    (c)2017 Extraordinaire SAS